Apports spécifiques

Ces bienfaits particuliers ont été observés en milieu scolaire et reconnus par des enseignants, des parents, des éducateurs qui ont travaillé avec des enfants à qui on a fait bénéficier de la technique du massage dans leur classe.

« Le calme dans les gestes et le mouvement. »…

Pour l’enfant
– Apprendre les limites en ayant la possibilité de dire « oui » ou « non » au toucher, s’autoriser un droit de regard, identifier ce qu’est un toucher bienveillant
– Empathie, respect de soi, de l’autre
– Avoir le sentiment grandissant d’être reconnu comme une personne unique, à part entière, meilleure estime de soi, confiance, assurance
– Meilleure connaissance de son schéma corporel
– Sentiment de sécurité lié à une « routine » de gestes
– Meilleure régulation du système nerveux central, d’où des effets sur le sommeil, le niveau de stress, la qualité de la concentration et des apprentissages, la diminution de la violence entre élèves
– Détente générale et rires, effet de « contagion » de l’ocytocine entre les enfants
– Création de liens différents

Pour la classe et l’enseignant
– Une classe pacifiée, avec plus de douceur entre les élèves, plus d’harmonie
– Un meilleur sommeil des enfants, une arrivée en classe plus agréable
– Attention, écoute, disponibilité renouvelées
– Façon novatrice et distrayante d’aborder certains thèmes, curiosité renouvelée, gain de temps
– Nouvel outil de travail pour l’enseignant, notamment en réponses aux moments de fatigue post déjeuner, d’agitation post récréation
– Cohésion différente du groupe autour de cette nouvelle « culture » commune
– Réaction plus rapide des élèves aux besoins et demandes formulées par les autres, adultes compris
– Respect du besoin individuel et collectif
– Joie, rires, image renouvelée et différente parfois de l’enseignant auprès des élèves
– Diminution des retards matinaux quand la routine de massage est pratiquée à l’accueil des élèves

Pour l’école dans son ensemble
– Outil efficace et différent pour lutter contre l’intimidation et le harcèlement car il fait évoluer les rapports entre les élèves vers plus de respect
– Activité qui peut s’installer dans la durée ou non, rester constante comme un fil conducteur à mesure que l’enfant évolue d’une classe à l’autre
– Activité qui permet de considérer tous les enfants au même niveau, logique d’inclusion
– Renforcements des liens entre les élèves et plus de solidarité
– Émergence de nouveaux projets du fait de la diminution des tensions, la nouvelle place faite à la créativité, le gain de temps, la curiosité manifeste des élèves
– Éveil sensoriel

Pour la famille
– Moment privilégié à partager entre parents et enfants
– Calme, écoute, facilité de liens, de confidences, de communication, moindre violence verbale
– Alternance de pauses et de mouvements, apprendre le plaisir du repos après l’éveil
– Meilleure compréhension du fonctionnement de l’enfant, de la régulation de son système nerveux central
– Temps de pause pour l’adulte
– Changer pour tous la vision de l’apprentissage, intégrer les projets pédagogiques de différentes matières « par la mise en corps », dimension ludique
– Nouvel outil pour accompagner le bien-être de l’enfant (sommeil, maux de ventre, maux de tête…)
– Nouvelle pratique entre amis, pour créer du lien au sein des familles recomposées

Télécharger la plaquette MISA –  Découvrir en vidéoLa presse en parle

« Le corps guérit par le Jeu,
L’esprit guérit par le Rire,
L’âme guérit par la Joie. »